Google AdWords change de nom et devient Google Ads

Terminé Google AdWords, désormais elle répondra au nom de Google Ads. Quels changements sont à attendre sur la plateforme et quels impacts dans la gestion au quotidien pour les annonceurs ? Les réponses ci-dessous.

Quels changements pour Google Ads ?

Sur le papier, Google Ads n’est finalement qu’un changement de nom et de logo, même si Google AdWords propose déjà depuis 2017 une nouvelle interface, plus fluide et proposant de nombreuses nouvelles fonctionnalités. Cette dernière sera généralisée pour tous les annonceurs en 2018, en dépit de l’interface traditionnelle qui disparaîtra complètement. Google Ads vient rassembler la diffusion des publicités sur le réseau de recherche Google + partenaires, le Google Display Network (GDN) et évidemment YouTube.

Quels impacts sur l’utilisation de la plate-forme au quotidien ?

Au-delà de l’interface, tous les supports seront mis à jour, comme le centre d’aide, ainsi que les documents de facturation. Google Ads mettra notamment à la disposition des annonceurs à budgets restreints, un nouveau type de campagne plus facile à mettre en place.

L’URL d’accès à votre compte AdWords passera de adwords.google.com à ads.google.com. L’adresse du centre d’aide (support.google.com/adwords), sera également remplacée par : support.google.com/google-ads.

Bien entendu, tout cela n’aura pas d’impact sur les performances de vos campagnes ou la navigation, ni même sur la création de rapports.

Pour en savoir plus sur ce changement, et notamment la ré-organisation des produits DoubleClick Digital Marketing et Google Analytics 360, consultez nous.

Les annonces Google Adwords, c’est quoi ?

En créant votre site internet, vous n’avez pas manqué de remarquer à quel point il est essentiel d’essayer, autant que possible, de se démarquer de la concurrence. À l’heure où de nombreux sites internet voient le jour au fil des jours, il est essentiel de s’assurer d’être visible,  se démarquer des concurrents.

À la manière de la publicité classique, il est donc possible de faire de la publicité sur Internet, pour atteindre de nouveaux prospects, avec les annonces Google Adwords, notamment !

 

Retour sur les annonces Google Adwords, la publicité sur Internet signée Google !

 

                        Google AdWords, une campagne publicitaire, des mots clés !

 

Pour répondre aux besoins des entrepreneurs notamment, Google a mis au point son propre programme de publicité sur Internet : Google Adwords.

À l’inverse d’une publicité quelque peu aléatoire, Google Adwords permet d’être visible, sur les publications sponsorisées, pour des mots clés précis. Les internautes recherchant des informations, des produits en rapport avec votre activité découvrent alors directement votre site internet, par le biais de l’annonce Adwords.

 

Reposant sur le principe des enchères sur les mots clés, le système Google Adwords se veut aujourd’hui être particulièrement performant, pour atteindre des taux de clics appréciables. Mise en place en toute simplicité et de manière très rapide, la publicité par Google permet des retombées positives réelles, pour toutes personnes qui prendraient bien le temps de cibler sa campagne Adwords !

 

S’appliquant aussi bien aux grandes entreprises, qu’aux start-ups ou encore tous autres sites souhaitant se développer, les campagnes de publicité Google s’adaptent à votre budget.

Quand on sait que plus de 30% des internautes cliquent sur les annonces sponsorisées, on comprend l’importance de se montrer sur Internet, d’être visible sur les bons mots clés, grâce à Google Adwords et les bénéfices que le système permet d’entrevoir !

Qu’y a-t-il eu de génial en vidéos en 2017 ?

Le mobile reste prédominant : les utilisateurs passent actuellement plus d’une heure par jour à regarder des vidéos sur leurs mobiles. Alors, quelles ont été les annonces YouTube les plus populaires en 2017? Vous trouverez dans Think With Google le classement belge des annonces YouTube. Jetez-y un œil ICI et découvrez le palmarès 2017.

Les sites en HTTP seront labellisés « Non-sécurisé » dès juillet 2018

Depuis plusieurs années, Google incite les webmasters à sécuriser leurs sites Internet, pour que les utilisateurs puissent naviguer sur le web en toute sécurité. L’un des moyens de pression de Google est d’identifier les sites non-sécurisés sur son navigateur, Google Chrome, aujourd’hui leader sur son marché. Google y est allé étape par étape. Depuis janvier 2017, les pages qui permettent la saisie et le traitement de données sensibles (champ mot de passe, carte de crédit…) sont clairement labellisées « Non-sécurisé » sur Google Chrome si elles ne sont pas en HTTPS. Google va renforcer son initiative en affichant ainsi l’ensemble des sites en HTTP, à partir de Google Chrome 68 (dont la sortie est prévue début juillet)

Auparavant, lorsque le protocole sécurisé HTTPS était l’exception, les sites web sécurisés étaient identifiés dans la barre d’adresse des navigateurs. Petit-à-petit, Google Chrome adopte la démarche inverse : le HTTPS devient la norme, c’est donc le caractère non-sécurisé des sites en HTTP qui est affiché. Le label est relativement discret mais le signal renvoyé à l’utilisateur est négatif. Si votre site n’est pas sécurisé, il est donc conseillé de commencer le chantier HTTPS, parfois complexe, au plus vite.

Google indique que la majorité des sites web ne seront pas concernés, car beaucoup sont passés au HTTPS – mais il reste tout de même beaucoup de travail :

  • 68% du trafic issu d’un terminal sous Android ou Windows est sécurisé
  • 78% du trafic issu d’un terminal sous iOS ou Chrome OS est sécurisé
  • 81 des 100 sites les plus consultés sont en HTTPS.

Votre site Internet n’est pas encore sécurisé HTTPS ? Contactez notre agence web pour plus d’informations !

source Google : https://security.googleblog.com/2018/02/a-secure-web-is-here-to-stay.html